49e Congrès de la Société Française de Sophrologie

Le 49e Congrès de la
Société Française de Sophrologie

se déroulera au cinéma Le Lido, 90 avenue Victor Hugo-83700 St Raphaël

les 2 et 3 décembre 2017

sur le thème

 Les avancées cliniques et théoriques de la sophrologie

En 2016, la Société Française de Sophrologie a fêté ses cinquante années d’existence.

2017 sera l’occasion pour les sophrologues de faire le point et le lien entre différentes théories novatrices qui ont fait avancer nos connaissances de l’être humain. Lors de ce congrès, il sera aborder les avancées cliniques en lien avec notre pratique autour des thèmes suivants :

  • L’apport des neuro-sciences dans la compréhension des traumatismes,
  • Les troubles de l’attachement,
  • L’empathie corporelle au cœur de notre pratique,
    -L’efficacité des techniques de sophrologie démontrée à travers les « Universels corporels inconscients ».

Des discutions avec le public permettront de connaître la façon dont vous, sophrologues, traitez des problématiques telles que blessures d’attachement, burn-out, phobies, sur stress, états d’anxiété, stress post-traumatique, autant de troubles susceptibles de perturber l’équilibre physico-physique de la personne. C’est à ce partage que nous vous convions pour ce congrès, partage de votre expérience, de vos compétences et de vos recherches dans ces domaines.

Pour En savoir plus, rendez-vous sur le site du Congrès.

Vous pouvez télécharger le programme en cliquant sur ce lien 2017-ProgrammeCongres SFS.

Vous souhaitez vous inscrire dès maintenant, alors télécharger la Fiche_inscription_Congres2017_3 et envoyez-la avec votre règlement à la Société Française de Sophrologie, 8 rue des Favorites 75015 Paris.

 

 

1ère semaine de la santé auditive au travail

Du 24 au 28 octobre, 1ère semaine de la santé auditive au travail

carte santé auditive au travail

 

 

Santé auditive

 

Vous pensez réussir votre démarche bien-être au travail?

 

 

 

 

 

 

 

L’association Journée Nationale de l’Audition agit depuis 20 ans pour la promotion de la santé auditive.

Cette année, la JNA vous accompagne pour optimiser le  » bien-être et la qualité de vie au travail ».

L’association JNA s’engage au côté des acteurs de l’entreprise  (Dirigeants, RG, RSE, Mission Handicap, Médecin du travail, CHSCT, etc…) pour développer un programme innovant de soutien aux politiques de bien-être au travail incluant la santé auditive. Elle inscrit ce programme d’action dans le cadre de la « Semaine européenne pour la Sécurité et la Santé au travail » et propose la 1ère semaine de la santé auditive au travail.

1 actif sur 2 se dit gêné par un niveau sonore trop élevé au travail

Près de 80% des salariés du tertiaire disent être gênés par le bruit ; 91% des actifs ouvriers déclarent être en difficulté par rapport au bruit ; 80% des actifs indiquent rencontrer des difficultés à suivre des conversations à cause du bruit ambiant (source enquête JNA Ifop 2016 « les nuisances sonores et leurs impacts sur la santé »).

La santé auditive est un facteur de bien-être au travail car la fatigue auditive et les surdités non prises en charge réduisent les capacités de concentration et la performance individuelle in fine génère un coût social élevé compte tenu des nombreux dysfonctionnements induits.

Le coût social estimé des nuisances sonores: 19,2 milliards d’euros

Rapport «Coût social des nuisances sonores » réalisé par le Conseil national du Bruit et l’ADEME )

La santé auditive est un formidable levier des politiques RH:

  • En gain de performance
  • En bien-être au travail
  • En gain d’organisation
  • En gain de dialogue social

Que faire?

La JNA lance un programme d’action autour de 7 axes et a créé  un site de présentation de cette semaine de la santé auditive au travail.

Site web JNA santé auditive au travail

 

Chèque Santé® pour régler vos séances de sophrologie

72X721

Alors que 10 millions de Français renoncent aux soins faute de moyens, la société Care Labs SAS, créée en juin 2014, a souhaité proposer une offre socialement innovante : proposer une approche imaginé sur le modèle des chèques restaurant dans le domaine de la santé.

Le dispositif Chèque Santé® constitue un nouveau moyen dématérialisé de règlement des prestations de santé non remboursables par les organismes d’Assurance maladie ou les mutuelles.

Chèque Santé® permet ainsi aux employeurs, collectivités, mutuelles et assureurs d’allouer à ses salariés un crédit dédié aux prestations de santé non remboursées :

  • ostéopathie,
  • diététique,
  • psychologie,
  • SOPHROLOGIE,
  • sport santé…

Renseignez-vous auprès de votre employeur, votre comité d’entreprise ou encore votre mutuelle pour une participation financière de vos séances.

Pour davantage de renseignements, vous pouvez aussi consulter le site du Syndicat des Sophrologues Professionnels

La sophrologie à la loupe

bougies_relaxation_zen_yoga_meditation

images

Gérer votre stress et apaiser votre quotidien, la sophrologie s’en veut garante. Focus sur une technique de relaxation reconnue.

Terme vague et parfois fourre-tout, la sophrologie ? Sans doute, mais avant tout, une technique de relaxation en vogue et éprouvée. Fondée sur l’apaisement du corps et l’activation de l’esprit, elle se nourrit de méditation. Contre la déprime hivernale ou le vague à l’âme permanent, la sophrologie se veut une solution pour retrouver un état d’esprit positif dans un corps sain.

A suivre sur le site : http://madame.lefigaro.fr/bien-etre/la-sophrologie-a-la-loupe-010115-2049

Soirée Santé le 25 novembre 2014 à Lille

logo

Lille Grand Palais a organisé une soirée, Grand public gratuite,  pour échanger sur le thème : « Mal-être, stress, burn-out : Ecoutez vos fragilités ! », le 25 novembre 2014.

Les Intervenants de cette soirée:

  • Dr Dominique Servant : Psychiatre, Responsable de l’Unité Stress et Anxiété du CHRU de Lille, Université Lille 2, fondateur du site: http://www.soigner-le-stress.fr/contact-2/
  • Dr Paul Frimat : Responsable du Service Médecine du travail et pathologies professionnelles (CHRU de Lille / Université Lille 2),
  • Angélique Lecomte : Coordinatrice de la Maison des Usagers en Santé Mentale,
  • Dr Christophe Versaevel, Médecin psychiatre, méditation pleine conscience.

Vous pouvez retrouver l’intégralité des échanges en regardant la vidéo ci-dessous:

« Le stress passe par la respiration » sur Europe 1

Pierre Setbon nous donne quelques astuces pour lutter contre stress et prolonger les effets positifs des vacances.

europe1Invité de Pierre Balasse dans le 6 h 00-9 h 00- le 20 août 2014 sur Europe 1 Matin: Pierre Setbon, cardiologue, spécialiste du stress, auteur de Ma médecine    antistress aux Editions du Moment.

Le Dr Setbon définit le stress comme une « inadéquation personnelle à certains agents extérieurs« .

Pour rappel, et afin de préciser la dimension naturelle du stress, il rappelle l’une des phrases emblématiques de Hans Selye, spécialiste du stress: « L’absence de stress, c’est la mort ».

Le stress est nécessaire, c’est celui qui est gêné par les symptômes qui doit être pris en charge.

Les symptômes du stress? Ils sont multiples et en premier lieu physiques, somatiques:

-sensation oppressante dans la poitrine

-cœur qui bat trop vite

-tremblements

-migraines

-malaises …

Ces manifestations physiques, somatiques peuvent s’accompagner d’une petite note mentale:

-troubles du sommeil

-nervosité

-irritabilité …

Il ne faut pas le confondre avec les complications du stress sont l’angoisse, l’anxiété, la dépression.

Dans nos sociétés occidentales nous prescrivons trop facilement de psychotropes, des tranquillisants qui ravagent petit à petit notre cerveau.

Le stress a été classé, en 2007, comme le 3éme facteur de risques de maladies cardiaques (après le tabac et le cholestérol).

Conseils:

Essayer de diminuer tout ce qui est nocif comme sa consommation de tabac,

Ce stress qui vous dérange trop, vous pouvez essayer de le gérer  à travers des techniques de relaxation, la méditation, une thérapie comportementale et cognitive. Le stress passe avant tout par une gestion.

La sophrologie est l’un des outils pertinents dans cette optique.

La sophrologie propose une approche globale, visant à rompre les « cercles vicieux » qu’installe le stress (stress–>troubles physiques–>mauvais sommeil–>moindre résistance–>plus de stress–>détérioration du sommeil–>…) et installer peu à peu des « cercles vertueux » (meilleure gestion du stress–>renforcement du sommeil–>augmentation des résistances au stress–>…), apportant une confiance grandissante dans ses propres capacités à surmonter (durabilité de la méthode).

14ème Journée du sommeil®

14ème Journée du Sommeil®
28 mars 2014 – « Sommeil et transport »

14ème Journée du Sommeil

« Metro, boulot, dodo » ou « auto, boulot, dodo », quel est le sommeil de ceux qui se déplacent chaque jour pour aller travailler ? Le choix du mode de transport a-t-il une influence sur la qualité ou la durée de nos nuits ? Peut-on récupérer une nuit trop courte dans les transports en commun ? Comment éviter la somnolence au volant ? Quelles recommandations pour ces Français qui doivent conjuguer sommeil, travail et déplacements ?
Pour cette 14ème Journée du Sommeil, les spécialistes du sommeil feront le point sur les habitudes de sommeil de la population active et en étudieront les interactions avec leur mode de transport au quotidien.

A l’occasion de cette journée de santé publique des centres du sommeil ou structures spécialisées ouvrent leurs portes, avec la participation d’associations de malades et de professionnels de santé, pour informer et sensibiliser le public. Conférences, projection de films, remise de brochures d’information, expositions, ateliers sont proposés selon les sites dans une quarantaine de ville.

RDV le 28 mars prochain dans l’une des 40 villes participantes pour s’informer auprès de spécialistes du sommeil.

« Préservons notre capital santé, prenons soin de notre sommeil ».

Pour aller plus loin :http://www.institut-sommeil-vigilance.org/la-journee-du-sommeil

La méditation, le nouvel anti-inflammatoire?

mindbody-imageExtrait de l’article de Nathalie Rapoport-Hubschman:

« Au côté des publications grand public, la recherche progresse elle aussi à grands pas. Richard Davidson, qui développe depuis le début des années 90 les « neurosciences affectives » à l’université du Wisconsin vient de publier un article extrêmement important montrant que méditer active les gènes antistress, et plus particulièrement ceux impliqués dans l’inflammation et les effets antalgiques ou antidouleurs. Une nouvelle preuve des effets bénéfiques rapides (après une journée de méditation chez des méditants expérimentés) des pratiques méditatives sur le corps ».

Pour aller plus loin: le blog de Nathalie Rapoport

Jon Kabat-Zinn a développé un programme de « Réduction du stress basée sur la pleine conscience » depuis 1979.

La MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction) est le nom donné par Jon Kabat-Zinn au programme qu’il développe à la clinique de réduction du stress du centre hospitalier du Massachusetts depuis 1979, devenue maintenant le CFM, Center for Mindfulness in Medecine, Health Care, and Society.

Conçue initialement pour réduire le stress dû à la maladie, aux douleurs chroniques, aux traitements pénibles, cette méthode a contribué largement à l’amélioration de la qualité de vie de nombreux patients.  Plus de 17 000 personnes ont aujourd’hui suivi ce programme d’éducation au « prendre soin de soi ». Plus de 5000 médecins et d’innombrables professionnels du soin de par le monde s’y réfèrent dans leur travail quotidien lorsqu’ils sont aux prises avec la souffrance humaine.

Pour connaître la MBSR

Acouphènes et sophrologie

1- 1er bilan de l’étude réalisée auprès de patients acouphéniques en suivi sophrologie 

Une commission de recherche sur les acouphènes a vu le jour en 2009 à l’Observatoire National de Sophrologie à Paris. Elle se compose de quatre sophrologues, exerçant sur Rennes, Paris ou sa ceinture : Colette Baglione, Marie-Christine Couthenx, François Delabbaye, Patricia Grévin.

L’intérêt de ces travaux trouve son origine dans le fait qu’actuellement les acouphènes sont des symptômes qui n’ont pas de réponses définitives par les thérapies traditionnelles et dans le constat de l’aide positive qu’apporte la sophrologie aux patients en souffrance.

Pour aller plus loin, cliquer sur France Acouphènes

2-Enquête réalisé en 2014 auprès de la population française sur le phénomène des acouphènes

Une enquête IPSOS, réalisée en février 2014, dans le cadre de la Journée Nationale de l’Audition, souligne l’importance de plus en plus grande du « phénomène acouphènes », sur une population à partir de 16 ans.

Or il n’existe pas, à ce jour, de traitement médicamenteux propre aux acouphènes. Devant la détresse des patients, les médecins sont souvent amenés à prescrire des antidépresseurs et/ou anxiolytiques afin de les soulager sur le plan nerveux et psychologique.

Le parcours du patient acouphènique est donc souvent long et difficile et comprend la consultation de plusieurs spécialistes ORL, de généralistes mais aussi d’autres praticiens de santé (kinésithérapeutes, ostéopathes, acupuncteurs, psychologues….).

Synthèse du résultat de l’enquête :http://www.journee-audition.org/pdf/synthese-enquete2014.pdf