L’Aromathérapie contre les allergies respiratoires

Le printemps arrive, les allergies respiratoires aussi !

Si vous avez le palais qui gratte, le nez qui coule, les yeux qui démangent à l’arrivée des beaux jours, alors vous êtes probablement allergique aux pollens.

Pour éviter que d’autres troubles apparaissent comme un mauvais sommeil lié à l’allergie et par conséquent, la fatigue.

L’aromathérapie contre les allergies respiratoires: une aide préventive ou au cœur de la crise allergique pour une amélioration instantanée.

allergie

L´allergie, de quoi parlons-nous?

Plus de 20% de la population française souffre d´allergie respiratoire.

On parle de réaction allergique lorsque notre système de défense, ce que l’on appelle le système immunitaire, réagit de manière excessive contre une substance a priori sans réel danger. C’est le cas du pollen et des acariens qui sont des allergènes, car ils déclenchent des allergies respiratoires.

La plus courante est la rhinite allergique. Il s’agit d’une inflammation de la muqueuse des fosses nasales qui se manifeste par le nez bouché, des éternuements, le nez qui coule et des démangeaisons.

Mais aussi, la conjonctivite allergique saisonnière qui  se dévoile par les yeux rouges qui piquent, avec sensation de sable dans les yeux.

5 astuces pour  prévenir les allergies respiratoires

  1. Limiter les expositions aux allergènes le plus possible,
  2. drainer et stimuler votre foie à l’aide d’hydrolats et manger sainement,
  3. Aérer bien votre maison le matin, car le soir l’air est chargé de pollen et éviter d’ouvrir les fenêtres en journée,
  4. Protéger vos muqueuses nasales avec NASALERG des laboratoires Arkopharma. Une poudre végétale forme un film naturel qui est perméable à l’oxygène et imperméable aux particules allergisantes que sont les poussières et les pollens,
  5. Éviter les promenades en forêt ou à la campagne ou encore les lieux trop pollués, qui plus est lorsqu’il y a du vent, protégez-vous et changez-vous en rentrant, douchez-vous et lavez-vous les cheveux.

L’aromathérapie contre les allergies respiratoires

Tout d’abord, le 1er réflexe préventif est l’huile essentielle d’Estragon (Artemisia dracunculus)

Cette huile est Anti-virale, Antiallergique et Anti-inflammatoire

1 goutte pure à avaler sur un support ( sucre, miel ou mie de pain), dès les premiers symptômes, 2 à 3 fois par jour.

Vous pouvez aussi déposer une goutte d’huile essentielle d’estragon sur un mouchoir et respirer. Effectuez cette opération 3 fois par jour.

Si vous n’observer aucune amélioration au bout de 2 jours, passez ensuite à la formule complète.

Formule complète anti allergique, en massage ( Adulte et adolescent) :

HE Lavande officinale : 60 gouttes

HE Estragon : 60 gouttes

HE Camomille romaine: 30 gouttes

Huile Végétale de Nigelle : 50 ml

Massez les ailes du nez, les sinus et le thorax 2 à 4 fois par jour jusqu’à l’amélioration des symptômes ( 5 jours/7)

Je recommande la camomille Noble plutôt que la matricaire, car elle est douce et peut être utilisée chez la femme enceinte à partir de 3 mois de grossesse et les enfants à partir 6 ans. Ne pas utiliser les huiles essentielles sur les muqueuses et les yeux.

Pour conjonctivite allergique saisonnière: 

Imbiber un coton à démaquiller d’ Hydrolat de bleuet ou camomille matricaire et nettoyez vos yeux.

Vous pouvez, également, vous reposer en appliquant un coton imprégné de votre hydrolat sur chaque œil.

Et avant de conclure, je vous propose une formule pour le bureau ou les pièces à vivre de la maison.

Pour le nez qui coule ou qui chatouille, pensez à la menthe poivrée ( Mentha x piperita)

Vous pouvez respirer directement au flacon, 3 à 4 fois par jour ou diluer 1 goutte dans 1 huile végétale et l’appliquer à l’entrée du nez pour limiter la fixation des pollens. Elle peut être une alternative au Nasalerg.

Formule assainissement de l’air ambiant:

Préparez le mélange, ci-dessous dans un flacon de verre ambré:

HE Citron : 90 gouttes

HE Lavande officinale : 60 gouttes

HE Géranium rosat: 30  gouttes

HE Lemon grass : 30  gouttes

Diffusez ce mélange dans les pièces à vivre, 15 minutes par heure pendant toute la période de l’allergie.

Pensez à aérer le matin ou tard le soir pour éviter une saturation des huiles dans l’atmosphère.

J’espère que ces préparations vous aiderons à passer le cap plus facilement. Cependant, si les symptômes persistent après une semaine de traitement, consulter votre médecin.

Source : Françoise Couic-Marinier; Se soigner avec les huiles essentielles, ed. Solar Santé