L’Aromathérapie

aromathérapie

Origine de l’aromathérapie

Les plantes sont utilisées depuis des millénaires dans le monde.

L’aromathérapie moderne est née de l’accident de René- Maurice Gattefossé en 1910. Il étudiera les huiles essentielles et leurs propriétés.

L’aromathérapie d’aujourd’hui doit aussi beaucoup au Dr Jean Valnet. Médecin et chirurgien des armées, le Docteur Jean Valnet (1920-1995) a réhabilité dès 1948 les traitements naturels en définissant plus particulièrement et scientifiquement le pouvoir thérapeutique des huiles essentielles. A une époque où plantes et essences étaient délaissées, il a codifié leurs propriétés, leurs indications et introduit les posologies utiles dans la pratique médicale.

Qu’est-ce que l’aromathérapie ?

Étymologiquement, l’aromathérapie signifie  » arôma »= arôme, aromate et « therapeia »= soin, cure. Elle est l’utilisation médicale des extraits aromatiques de plantes.

L’aromathérapie est l’utilisation des huiles essentielles à des fins thérapeutiques ou de bien-être. On utilise les huiles essentielles pour renforcer le processus naturel d’autoguérison. C’est une méthode naturelle qui repose sur l’activité des molécules biochimiques des huiles essentielles.

L’aromathérapie soigne un grand nombre de troubles mineurs comme le stress, la fatigue, les problèmes de peau, la migraine ou douleurs articulaires ou musculaires, la digestion, le sommeil, et les maladies psychosomatiques en général. L’aromathérapie est réputée pour la rapidité et la puissance de son action. Régulatrice à la fois du système neuronal et hormonal, elle agit en profondeur sur le rééquilibrage de l’organisme. Toutefois, l’aromathérapie ne prétend pas se substituer à la médecine classique.

Comme vous l’avez compris, l’aromathérapie soigne le corps physique et le symptôme.

Une branche de l’aromathérapie, l’Olfactothérapie.

L’olfactothérapie utilise les huiles essentielles pour toucher directement notre inconscient.  En effet, le rhinencéphale (mémoire archaïque, émotions, pulsions) est directement connecté avec les neurones du nerf olfactif. Ainsi, les molécules odorantes des huiles essentielles viennent libérer des souvenirs et émotions afin de retrouver un équilibre psycho-émotionnel.

Il s’agit de l’olfactothérapie.

L’olfactothérapie agit sur 3 plans:

  1. L’odeur entre en lien direct avec notre histoire, car l’olfaction est un sens primaire directement relié aux émotions par le système limbique,
  2. L’olfaction des huiles essentielles nous ramène directement à l’origine de notre souffrance pour la revivre, la pacifier et la soigner grâce à l’accompagnement de l’olfactothérapeute,
  3. Chaque odeur d’huile essentielle aide à défaire les noeuds, libérer et réguler les émotions, retrouver calme et harmonie, mais aussi concentration, créativité…

Tout comme l’aromathérapie, il est important de travailler avec une huile essentielle de qualité.

Comment reconnaître une huile essentielle de qualité?

Pour reconnaître une huile essentielle de qualité, il est nécessaire que la plante à essence soit botaniquement certifiée et que l’huile essentielle soit chémotypée. C’est à dire que selon le lieu de culture, le chémotype sera différent. Par exemple, le thym vulgaire sera à Thymol s’il pousse sur un terrain sec, chaud et plus ou moins humide.

Il est important de lire l’étiquette

Etiquette Huile essentielleUne huile essentielle doit être 100% pure et naturelle ainsi que 100% intégrale.

Sur l’étiquette vous trouvez le nom en français et en latin de votre huile, l’origine, l’organe producteur,  la composition biochimique de l’huile, le N° de lot, la durée de validité et la contenance.

Sophroaroma propose des ateliers, notamment le B.A.Ba de l’aromathérapie pour découvrir les bienfaits, comment bien les utiliser, comment sont-elles fabriquées et les risques et précautions d’usage des huiles essentielles.

%d blogueurs aiment cette page :