Appli de sophrologie vs sophrologue

Appli de sophrologie versus sophrologue

A l’époque des 35 heures, nous courons après le temps. Tout s’accélère, entre agendas surchargés, déplacements et vie personnelle, comment prendre du temps pour soi?

Avec l’essor d’Internet, les applications mobiles se développent et deviennent indispensables. C’est aussi le cas pour les méthodes de développement personnel tel que la sophrologie, l’hypnose, respiration, méditation, yoga…

Une application peut-elle remplacer un rendez-vous avec un sophrologue?

Une application de sophrologie permet de prendre du temps pour soi, à tout moment de la journée et en tout lieu tandis qu’un rendez-vous doit être fixé avec un sophrologue.

De mon point de vue, une application est complémentaire à la consultation d’un sophrologue. Pourquoi ?

  • Le praticien propose un accompagnement adapté et personnalisé en fonction du besoin de son client.
  • Le client et le sophrologue définissent ensemble, lors de la première séance, l’objectif.
  • Chaque séance aura une intention précise avec un protocole qui se composera d’exercices  variés pour l’atteinte de l’objectif.
  • Lors des séances, le client peut vivre les 3 niveaux de vivances et exprimer l’impact émotionnel vécu à l’issue de la séance lors du dialogue post-sophronique. Ceci est primordial pour exprimer les ressentis durant la séance. Parfois, ces vivances peuvent être désagréables, difficiles voire bouleversantes. Alors, le sophrologue est là pour aider son client ou apprenant à les exprimer, sans analyse et sans jugement, et à les accueillir avec bienveillance.

Au fil des séances, l’apprenant pourra prendre conscience de ses capacités, développer son potentiel et retrouver un mieux être grâce à l’entraînement en sophrologie. En ce qui me concerne, j’enregistre les séances de mes clients afin qu’ils la ré-écoutent à leur guise .

Avec l’application, vous définissez vous-même votre besoin, qui parfois avance masqué, et les vivances restent bien souvent au niveau de l’expression corporelle ( détente du corps, au bord de l’endormissement…).

Les applis permettent de découvrir la pratique, de faire une piqûre de rappel, mais ne remplace pas un enseignement direct. D’ailleurs, un client me disait justement hier que « rien ne vaut le présentiel, car immergé dans mon quotidien, je ne prendrais pas le temps d’écouter les enregistrements ».

Suis-je objective, me direz-vous ? Je vous laisse le soin de faire votre propre expérience et je reste à votre écoute.

 

Appli sophro VS Sophrologue