Favoriser la digestion au Nouvel An avec les huiles essentielles

A l’evocation du menu de fêtes, foie gras, escargots, saumon, chapon…, votre estomac risque d’être mis à rude épreuve et impacter votre sommeil.

En effet, un repas trop lourd nécessite  une sécrétion importante de sucs biliaires et digestifs pour la dégradation des graisses.

L’entre Noël et le Nouvel An, notre estomac est mis à rude épreuve.

Mais pas de panique, pour profitez de ces moments sans jeuner au réveillon du Nouvel An, les huiles essentielles peuvent vous aider.

Voici le TOP 3 des huiles essentielles pour favoriser la digestion pendant les fêtes :

Menthe poivréeMenthe poivrée

  • Descriptif : tonique digestif. Elle est idéale en cas de digestion lente, d’indigestion, de flatulences ou de nausées.
  • Posologie : voie interne : 2 gouttes d’essence sur un sucre, dans du miel, de l’huile d’olive ou sur un comprimé neutre, 3 à 4 fois par jour.

 

 

CitronCitron

  • Descriptif : préconisé en cas de fatigue digestive et hépatique, de ballonnements et comme dépuratif  hépatique.
  • Posologie : voie interne : 2 gouttes d’essence de citron sur un sucre, dans du miel, de l’huile d’olive ou sur un comprimé neutre 3 à 4 fois par jour. En prévention, 20 à 30 min avant le repas, prendre 2 goutes dans de l’huile d’olive.

 

 

BasilicBasilic Tropical

  • Descriptif : herbe aromatique originaire d’Asie est très efficace en cas de spasmes digestifs et d’aérophagie.
  • Posologie : voie interne : 1 ou 2 gouttes d’essence sur un sucre, dans du miel, de l’huile d’olive ou sur un comprimé neutre 3 fois par jour. Voie externe : 3 gouttes d’essence + 5 gouttes d’huile végétale au choix sur le ventre pour les spasmes.

 

 

Quelques astuces:

  • Mangez résonnablement, sans excès
  • Prenez le temps de déguster, mastiquez
  • Buvez de l’eau en grande quantité

Maintenant, profitez, goûtez, dégustez, savourez et demain sera un autre jour.

Un autre jour pour revenir à l’équilibre et détoxifier.

Ne pas Utiliser chez les enfants de moins 6 ans, les femmes enceintes de moins de 6 mois et les personnes atteintes d’un cancer hormono- dépendant.

%d blogueurs aiment cette page :