Stop aux idées reçues sur la sophrologie

Stop aux idées reçues

On entend souvent que la sophrologie pourrait aider à surmonter le stress, retrouver un sommeil de qualité, gérer les phobies…Ce que je peux vous dires, c’est que la sophrologie a de très nombreux champs d’application.

A travers cet article, je vais tenter de vous aider à distinguer le vrai du faux  et dire stop aux idées reçues sur la sophrologie.

Il faut y croire pour que ça marche

VRAI et FAUX: Il faut un minimum d’engagement et d’enthousiasme pour mener à bien cette méthode de conscience de soi. La sophrologie n’est pas une question de croyance, mais de compétences du sophrologue et de l’investissement du patient. Le patient ou client est amené à un état modifié de conscience ( ondes Alpha), proche du sommeil mais non endormi.

Cet état favorise le rétablissement de l’équilibre du système nerveux central et permettra, au fil des séances, d’améliorer votre qualité de vie.  

La sophrologie, un courant sectaire?

Non, la sophrologie n’est ni une secte, ni une thérapie , ni une analyse , ni de la parapsychologie, ni de l’ hypnose , ni du yoga , ni une religion, ni une croyance, ni une philosophie, ni une simple technique de relaxation .

Même si son fondateur, le professeur Alfonso Caycédo,  s’est inspiré de ses voyages en Orient (yoga, bouddhisme, zen) pour mettre au point ses diverses techniques de sophrologie. Le terme de sophrologie vient du grec sos (équilibre), phren (conscience) et logos (étude).

Dr Natalia Caycedo, médecin psychiatre, fille du fondateur de la sophrologie caycédienne et vice-présidente de Sofrocay (l’Académie Internationale de Sophrologie Caycédienne), en donne la définition suivante :

« C’est un entraînement psycho-physique de la conscience, basé sur la perception positive de notre monde intérieur ainsi que sur notre la relation positive avec le monde extérieur « .

La pratique de la sophrologie nécessite une ambiance spécifique

FAUX: Un environnement calme vous sera peut-être nécessaire au début. Mais, nul besoin de s’allonger, car la sophrologie se pratique en position debout ou assise. L’objectif étant de pouvoir s’adapter à toutes les circonstances ( bruits ambiants, lieux extérieurs). 

Il est possible de pratiquer seul

VRAI: La sophrologie est une méthode qui nécessite un entraînement des techniques pour acquérir une autonomie. Lorsque que vous les aurez assimilées, vous pourrez ainsi les intégrer dans votre vie quotidienne en la pratiquant régulièrement ( 10 à 30 min par jour ou par semaine) et/ou les utiliser dans les situations génératrices de stress.